Monfuton.com

Le véritable futon japonais

Conservez la santé de votre colonne vertébrale

Dans le monde occidental, on trouve très souvent des lits mous. Or ce type de literie est particulièrement mauvais pour les reins. Pour préserver les lombaires et tout le dos, ainsi que les organes internes, il faut un futon.
Avec un lit mou, les fesses et le bassin s’enfoncent, la colonne vertébrale se courbe dangereusement en lordose ou en inflexion latérale; et on ne peut pas rééquilibrer les déformations ou les tensions du squelette qui n’ont pas manquées de s’installer au cours de la journée. Ainsi, les intestins, l’estomac et tous les organes internes souffrent. Une stagnation du Qi et du Sang peuvent alors se produire.
Dans les lits occidentaux, pour se tourner, on a besoin de sauter deux ou trois fois (de s’y reprendre à deux ou trois fois…) avant de trouver un appui stable.  Mais  nous ne pouvons pas nous imposer cela tous les jours, toute la vie quand on a simplement besoin de repos, après une dure journée de travail ou tout simplement pour profiter de sa nuit.

La nuit est un instant précieux pour réajuster les tensions multiples de la colonne vertébrale, du bassin, et du reste. Si l’on ne s’y livre pas de façon totale, plus tard, des maladies plus graves surviendront. Et en attendant, il n’est pas possible de bien se re-poser : on sera toujours fatigué.
Ainsi, sur un lit mou, le corps n’arrive pas a se tourner comme il en a besoin. Si vous voulez dormir sur un lit, celui-ci doit être parfaitement plan, isodynamique, isotonique et isotherme.

Seuls les futons offrent ces qualités : rien à voir avec tout ce qui vous est vendu en faisant croire que vous acheter un lit dur. En occident, et en France évidemment, pour m’être penché très sérieusement sur la question, je peux affirmer que rien n’existe de comparable en la matière. Si vous avez fait l’erreur de suivre les conseils de vendeurs de matelas et sommiers à lattes ou sans latte, il ne vous reste plus qu’à les brûler (pas les vendeurs, c’est puni par la loi…) ou les jeter à la poubelle. Ne les donnez pas, même à votre pire ennemi.
Il est un fait certain : personne ayant goûté aux futons ne revient aux lits de type occidental, aussi durs prétendent-ils être.

Une petite expérience « physique » vous confirmera ce que vous venez de pressentir.
Notre corps, composé de 70% d’eau, constitue une masse molle. Celle-ci pour se détendre doit s’étaler, un peu comme toute masse plus ou moins liquide se répand parfaitement bien sur un sol qui n’absorbe pas sa chute ou son poids. Allongez-vous par terre – ce que vous faites peut-être déjà spontanément lorsque vous êtes très fatigué – et vous constaterez que votre corps en quelques secondes ou quelques minutes, va lui-même se répandre sur le sol, voire s’y coller.

Psychologiquement par ailleurs, le vrai repos de l’esprit ne peut se produire pleinement que si le corps est abandonné sur une surface stable, qui n’offre aucun mouvement propre, aucune contre réaction à nos propres mouvements. A cet égards, les cosmonautes connaissent bien cette énorme difficulté qu’il y a à dormir en état d’apesanteur. Or, dans des proportions moindre, bien entendu, de ce qui se passe dans une navette spatiale, votre lit, soi-disant confortable, à l’occidentale, vous maintient dans cet état de flottement, de constante contre-réaction plus ou moins élastique. Or, qui dit « pas de stabilité » dira « pas de repos (se poser), pas d’allongement possible (s’allonger, devenir long), pas de détente (dé-tension), pas de vrai sommeil profond, réparateur, « thérapeutique » pourrait-on dire.

Une thérapeutique efficace à domicile. Le sommeil est une médecine en soi. C’est le tiers de la vie qui conditionne les deux autres. La démonstration du mauvais lit est facile à faire : l’apparition matinale d’un symptôme ou d’une douleur ou sa persistance après une nuit de sommeil prouve que l’effet réparateur – obligatoire – n’a pas été opérant et, dans ce cas là, où, quand, et comment allez-vous vous réparer? Il ne vous reste plus que les modes de réparation artificiels (médecine allopathique).

Thierry Riesser
Praticien en Médecine Traditionnelle Japonaise,
acupuncture & moxa, médecine manuelle koho®
http://www.kyoto-energology.com/

Comments are closed.